La Symphonie pastorale

Une balade littéraire avec la chanteuse Brigitte Fontaine

Il faut s’arrêter avant que ça devienne trop grave.
Parce que, après, c’est vraiment terrible

Glenn Close dans Les Liaisons dangereuses réalisées par Stephen Frears

Brigitte Fontaine et Les Liaisons dangereuses

Les Liaisons dangereuses est un grand roman français du XVIIIe siècle écrit par Choderlos de Laclos. Qui ne connaît pas l’histoire sulfureuse et cruelle de la Marquise de Merteuil et de Valmont, peut-être les personnages les plus immoraux et les plus pervers de la littérature ?

Le roman épistolaire a maintes fois était adapté pour le grand et le petit écran. Si nous conseillons évidemment la version de Stephen Frears avec Glenn Close, Michelle Pfeiffer et John Malkovitch, la version réalisée par Josée Dayan avec Catherine Deneuve et Rupert Everett mérite d’être découverte. Dans tous les cas, on ne pourra éviter de lire ou relire le livre.

Cette œuvre occupe une place particulière pour Brigitte Fontaine. Elle se livre à ce sujet pour Télérama :

Vous lisez toujours autant ?

Non, mais je relis beaucoup les livres que j’ai aimés. Surtout Les Liaisons dangereuses. Je les relis presque tous les ans ! Je sais même où il faut s’arrêter avant que ça devienne trop grave : à la chute de la présidente de Tourvel ! Parce que, après, c’est vraiment terrible… Donc chaque fois, je me dis : « Arrête-toi là ! » Et chaque fois, je suis tellement passionnée que je continue jusqu’à la fin.

Et de confirmer, dans Les Inrocks :

Je relis au moins une fois par an, et je dis bien au moins une fois par an, Les Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos. La première fois que j’ai lu ce livre, je devais être pucelle, c’était donc un choc de plaisir, de kif et d’admiration. Or, ça l’est toujours resté : je conserve un rapport identique à ce livre, parce que c’est un chef-d’œuvre absolu.

Partager

Publier sur twitter

Page liée sur le site

Choderlos de Laclos

Ailleurs sur Internet

© 2018 Anthony Zec | Tous droits réservés | A propos | Contact