La Symphonie pastorale

Une balade littéraire avec la chanteuse Brigitte Fontaine

Je fuis les Hauts de Hurlevent

Van Gogh

Les Hauts de Hurlevent

Les Hauts de Hurlevent est l’unique roman d’Emily Brontë, qu’elle publia en 1847.

Qu’on l’ait lu ou pas, l’ouvrage évoque un univers sombre, décor sordide type lande anglaise et personnages torturés et violents. Avant même d’avoir commencé la lecture du livre, le titre en est déjà glaçant. Tout un programme…

Hamlet en Angleterre

Le roman se déroule sur plusieurs générations et met en scène une histoire d’amour tragique, qui entraîne à sa suite haine, vengeance et folie. Le château des Hauts de Hurlevent devient à la fois le symbole et le théâtre de cette vengeance.

Nous n’en dirons pas plus, et vous conseillerons naturellement de lire le livre disponible en ligne… ou, pour les paresseux, de découvrir son résumé sur l’article Wikipédia (liens en bas de page).

De la Bretagne à Hurlevent

Ce classique de la littérature du XIXe siècle fait partie des livres favoris de la chanteuse bretonne. Romantique à souhait, il est cependant bien plus sombre que n’importe quel Flaubert ou Stendhal. Peut-être même trop sombre pour Brigitte… Dans sa chanson La symphonie pastorale, elle préfère en effet fuir ce lieu maudit, comme elle veut se tenir éloignée des Fleurs du Mal et calmer les Possédés.

Hurlevent n’est-il pas, d’une certaine façon, en chacun de nous, lieu de toutes les haines et de toutes les hantises ? Découvrez ce livre, mais si vous ne souhaitez pas sombrer dans la dépression, nous vous conseillons de suivre les conseils de Brigitte, et d’enchaîner ensuite avec le Gai savoir ou Le Lys dans la vallée pour vous remonter le moral !

Partager

Publier sur twitter

Pages liées sur le site

Emily BrontëFolieStendhalLes Fleurs du MalLes PossédésLe Gai savoirLe Lys dans la vallée

Ailleurs sur Internet

© 2018 Anthony Zec | Tous droits réservés | A propos | Contact