La Symphonie pastorale

Une balade littéraire avec la chanteuse Brigitte Fontaine

Je suis le Lys dans la Vallée
Evanoui sous les baisers…

Laure de Berny, l'amante et l'inspiratrice de Balzac

Le Lys dans la Vallée

Il y a dans La Symphonie pastorale de Brigitte Fontaine des moments de plénitude et de sérénité absolues. Et les titres des livres que la chanteuse insère contribuent à cet effet, en même temps que la strophe met en valeur leur beauté. Vous me suivez ?

Citons à ce propos les vers qui font référence à Nietzsche :

Je rêve d’une sieste jaune
Dans
le Gai Savoir de l’été…

On retrouve le même apaisement dans l’extrait qui nous occupe :

Je suis le Lys dans la Vallée
Evanoui sous les baisers…

Et le violon se joint au piano pour dire la douceur de l’instant.

Des fleurs et des femmes

Il s’agit donc d’une fleur, mais nous sommes loin de celles, carbonisées, de Baudelaire. Ici, c’est un roman de Balzac, l’un des nombreux textes qui composent la Comédie humaine, et l’un des plus beaux.

Le lys dans la vallée est une femme, Madame de Morsauf, dont est épris le héros du livre, Félix de Vandenesse. Félix aime Henriette d’un amour intense mais platonique. Platonique parce qu’Henriette est plus âgée, et mariée à un homme violent…

Après des années de relation chaste, Félix rencontre Lady Dudley, qui lui fait découvrir les plaisirs de la chair. Madame de Morsauf l’apprend, et finit par en mourir de chagrin

L’amour en Touraine

Ce n’est pas très joyeux, mais c’est très beau, très bien écrit. Balzac s’est directement inspiré de sa vie, et de sa rencontre avec Laure de Berny, la femme qu’il a sans aucun doute le plus aimée. Quant au décor, c’est celui du château de Saché, en Touraine, où Balzac séjourna souvent.

Ainsi, les descriptions que fait le romancier d’Henriette et du lieu où l’histoire prend place, faisant référence à des choses que Balzac a réellement vécues, et à des souvenirs auxquels il est attaché, respirent l’authenticité. Parce que l’auteur les a écrites avec la plus grande sincérité.

C’est aussi l’un de ses livres où le style est le meilleur, à la fois lyrique et subtil. Peut-être parce qu’il s’agit en fait d’un long poème d’amour écrit pour Laure de Berny.

Bref, une histoire romantique à souhait, à lire sur les pentes ensoleillées du Val de Loire…

Ceci était un communiqué de l’office de tourisme du Val de Loire, site classé au Patrimoine Mondial de l’Humanité. Avec le plaisir de vous y accueillir prochainement.

Partager

Publier sur twitter

Pages liées sur le site

BalzacFriedrich NietzscheLe Gai savoirLes Fleurs du MalCharles BaudelairePoésie

Ailleurs sur Internet

© 2018 Anthony Zec | Tous droits réservés | A propos | Contact