La Symphonie pastorale

Une balade littéraire avec la chanteuse Brigitte Fontaine

Je suis un poète,
à travers les vitres des bars parisiens…


Raymond Radiguet

Avec Rimbaud, un autre personnage fulgurant de la littérature française !

Mort jeune, écrivain surdoué, auteur d’une œuvre brève mais très aboutie malgré son âge, et affichant une dégaine de poète maudit. Mais la comparaison avec l’arpenteur des Ardennes s’arrête là.

Car si Rimbaud était du genre asocial, se liant peu avec les personnalités de son temps, si ce n’est Verlaine, et crachant sur les salons littéraires, au contraire Radiguet fréquenta nombre d’artistes et rechercha la popularité.

Amis et maîtresses

Commençons par citer quelques uns de ses amis, qu’il rencontra en traînant à Montparnasse : Paul Valéry, Joseph Kessel, Max Jacob, Pierre Reverdy, Juan Gris, Picasso, Modigliani, et surtout Jean Cocteau, de qui il fut très proche, et qui le soutint dans son travail et sa carrière littéraires.

Il avait par ailleurs des liaisons avec des mannequins, des femmes peintres et poétesses, dont la maîtresse de Modigliani… Il aurait même fricoté avec Coco Chanel ! Une mine pour les Gala et Voici de l’époque…

Hélas, rapidement emporté par la fièvre typhoïde, il meurt le 12 décembre 1923, à 20 ans…

Le Diable au corps

Il se rendit célèbre avec la publication de son premier roman, Le Diable au corps, qui fit d’ailleurs scandale à l’époque… Une histoire d’adultère immorale à souhait, qui contient quelques perles de cynisme. Par exemple, celle-ci :

Je vais encourir bien des reproches. Mais qu’y puis-je ? Est-ce ma faute si j’eus douze ans quelques mois avant la déclaration de la guerre ? Que ceux déjà qui m’en veulent se représentent ce que fut la guerre pour tant de très jeunes garçons : quatre ans de grandes vacances.

On peut imaginer à quel point des phrases comme celles-ci, lues peu après la Première Guerre Mondiale, ont pu faire grincer des dents…

C’est de cette œuvre que Brigitte Fontaine nous parle dans La Symphonie pastorale : cliquez ici pour en apprendre plus…

Partager

Publier sur twitter

Pages liées sur le site

Arthur RimbaudJean CocteauLe Diable au corps

Ailleurs sur Internet

© 2018 Anthony Zec | Tous droits réservés | A propos | Contact