La Symphonie pastorale

Une balade littéraire avec la chanteuse Brigitte Fontaine

Totalement rebelle à mes parents comme à la société, je m’enfermais,
j’allumais les bougies et je lisais Dostoïevski.

Fédor Dostoievski

Brigitte Fontaine et Dostoïevski

Fiodor Mikhaïlovitch Dostoïevski, l’un des plus grands écrivains russes, avec quelques autres comme Tolstoï, Pouchkine ou Gogol, est l’auteur de romans parmi les plus célèbres de la littérature internationale : Les Frères Karamazov, Crime et châtiment, L’Idiot, Les Possédés

L’écrivain et la chanteuse

Dostoïevski est un auteur révolté, puissant, parmi ceux qu’on découvre quand on est adolescent et auxquels on s’identifie ou qui nous portent.

Et pour cause, car ses romans nous exposent le destin de personnages lyriques qui ne font pas de concessions et qui refusent de s’adapter à la société.

Ce sont d’ailleurs Les Inrocks qui ont demandé à la chanteuse quel genre d’adolescente elle avait été, question à laquelle elle a répondu ainsi :

Farouche, solitaire et totalement rebelle à mes parents comme à la société. Tous des connards, des pourris, des imbéciles. Je m’enfermais en plein après-midi, je fermais les volets, j’allumais les bougies et je lisais Dostoïevski. Et j’adorais chanter.

En effet, une adolescence sans crise mystique, sans rébellion, sans Rimbaud ni Dostoïevski n’est pas vraiment une adolescence !

Partager

Publier sur twitter

Pages liées sur le site

Les PossédésArthur Rimbaud

Ailleurs sur Internet

© 2018 Anthony Zec | Tous droits réservés | A propos | Contact